Mission découverte pour Guillaume de Mévius au Portugal

 

Guillaume de Mévius et Martijn Wydaeghe sont venus à bout d'un Rallye du Portugal qu’ils découvraient. Une 9èle place en WRC2 ponctue la première expérience des membres du RACB National Team sur la Citroën C3 R5 DG Sport Compétition. "Comme le prévoyait la météo, le soleil a cogné fort durant les trois jours de course, rappelait le pilote à l’arrivée. Avec deux minutes d’écart entre nos voitures au départ de chaque spéciale, nous avons été confrontés à une poussière intense vendredi et samedi matin. On n’y voyait pas à 20 mètres. Ce qui nous a causé pas mal de problèmes comme un triangle cassé puis une crevaison. On a aussi rencontré de petits soucis avec le moteur. C’est sûr, ce rallye du Portugal fut plus difficile encore que je ne l’imaginais, mais j’ai le sentiment d’y avoir appris beaucoup. Notamment que la Citroën C3 R5 est d’une robustesse incroyable. Ainsi, nous avons souvent évolué dans des chemins défoncés et roulé dans des ornières profondes creusées par les concurrents précédents. Pourtant, la voiture encaissait les chocs sans broncher. Manifestement, nos notes étaient un peu pessimistes. Pour cette édition, il s’agissait d’abord de rejoindre l’arrivée. Comme nous n’avions pas une place précise à conquérir, nous avons choisi de terminer sur un mode relativement attentiste. Cette édition a d’ailleurs pris des allures d’hécatombe tant le parcours était exigeant. Ce que nous avons fait en coupant la ligne à la 17ème position du classement général et à la 9ème place en WRC2. Pour une première expérience sur la terre, nous sommes satisfaits du résultat. Après un court séjour en Belgique, nous prendrons la direction de la Sardaigne, notre prochain rendez-vous avec le Championnat du Monde des Rallyes. Grâce à l’expérience acquise au Portugal, nous aborderons cette épreuve en toute confiance avec la ferme intention de hausser le rythme."