Deux victoires pour la Peugeot 308 Racing Cup de DG Sport Compétition !

 

Avec quatre podiums – dont deux victoires ! – en cinq courses, les pilotes de la Peugeot 308 Racing Cup de DG Sport Compétition ont marqué l’avant-dernier meeting du TCR Benelux. Grâce à leurs performances sur le circuit Jules Tacheny à Mettet, Aurélien Comte et Kevin Abbring aborderont le round décisif en position  idéale : ils occupent en effet la 3^ème position à 24 points du leader, alors que 125 unités seront en jeu les 21 et 22 octobre sur le circuit TT à Assen (Pays-Bas).

Disputée en matinée dans des conditions dignes du fameux été indien, la ’’Qualifying Long Race’’ a permis à la formation theutoise d’afficher son sens aigu de la stratégie. 2^ème  sur la grille, Aurélien Comte s’est d’abord tenu sagement en embuscade derrière Maxime Potty  et Denis Dupont ; puis il a conclu son relais par une série de tours ultra-rapides, permettant à son équipier Kevin Abbring de ressortir des stands en tête après un pitstop rondement mené. Trouvant d’emblée le bon tempo, le rallyman – de plus en plus pistard... – néerlandais s’est assuré une avance de 4 secondes qu’il a impeccablement gérée pour franchir victorieusement la ligne : « Nous avons juste connu une petite alerte après un contact avec un autre concurrent mais heureusement, le comportement de l’auto n’en a nullement été affecté », précisait Lionel Hansen le responsable technique de DG Sport Compétition. « Comme en 2016, la 308 s’est d’ailleurs montrée redoutable sur ce circuit de Mettet. »

Le leader du championnat ayant été contraint à l’abandon avant même le départ, les pilotes de la 308 Racing Cup effectuaient une excellente opération en s’adjugeant les 25 points en jeu dans la course qualificative. Ils ont confirmé leur compétitivité lors des quatre sprints !

Dans le premier, Kevin Abbring a conservé jusqu’au bout la 4^ème position qu’il occupait sur la grille puis il a frappé un grand coup dans la deuxième explication : après avoir pris le meilleur sur Giacomo Altoe pour s’installer au 2^ème rang, il a maintenu la pression sur Sam Dejonghe et s’est emparé du maillot jaune quand, au 10^ème tour, le leader échouait dans le bac à graviers. Confirmant sa maîtrise alors qu’il demeure un « rookie » en circuit, le dernier vainqueur… du rallye d’Ypres ne commettait pas la moindre erreur et filait vers son premier succès en Sprint. .

Très en verve sur le tracé namurois où il s’était déjà mis en vedette l’an dernier, Aurélien Comte s’alignait avec la ferme intention de faire aussi bien que son pote ailier. Classé 2^ème de l’avant-dernier sprint après avoir opposé une belle résistance à Benjamin Lessennes, le sociétaire du team DG Sport Compétition jetait toutes ses forces dans l’ultime bagarre et tentait jusqu’au bout d’arracher la décision : ayant signé le meilleur chrono dans le 15^ème des 18 tours, il revenait dans le sillage du meneur et ne s’inclinait que pour… 14/1000èmes de seconde. Preuve de l’intensité de ce duel : une photo-finish était même nécessaire pour désigner le lauréat, la position des transpondeurs dans les deux voitures ayant influencé le verdict « électronique ».

On s’en doute, la satisfaction était de mise dans le clan DG Sport Compétition, comme l’explique son directeur Alain Georges : « Deux victoires, quatre podiums et une bonne affaire au championnat : que demander de plus ? Certes, on peut toujours ergoter sur l’influence d’un drapeau jaune qui a peut-être handicapé Aurélien dans son ultime offensive ; mais Lessennes était très fort… Dans un bilan  largement positif, je me plais à souligner la performance de Kevin Abbring qui se montre décidément aussi compétitif sur la Peugeot 308 Racing Cup qu’au volant de la 208 T16 R5 ! »

categorie: 
race