Grégoire Demoustier sur une Opel Astra de DG Sport Compétition

 

Dès le prochain meeting des TCR International Series au Salzburgring (10-11 juin), le team DG Sport Compétition accueillera un nouveau sociétaire : le Français Grégoire Demoustier rejoindra en effet le Slovaque Mato Homola au sein de la structure theutoise qui représente Opel au plus haut niveau de la catégorie.

Du haut de ses 26 ans, Grégoire Demoustier peut déjà se targuer d’une solide expérience. Après avoir ’’fait ses gammes’’ dans diverses séries monomarques (THP Spider Cup, Mitjet, Formula BMW, Formula Renault 2.0), il se tourne vers le GT en 2010 et pilotes des Aston Martin, Mercedes AMG et McLaren, défendant les pavillons de formations aussi huppées que Hexis Racing et ART Grand Prix. Dès 2015, il dispute la joute mondiale des voitures de Tourisme (WTCC) sur une Chevrolet du Craft-Bamboo Racing puis une Citroën du Sébastien Loeb Racing, avant d’opter cette année pour un programme marqué du sceau de la diversité : « Effectivement, je me produis dans trois disciplines très différentes : depuis le début de saison, je m’aligne en championnat du monde de rallycross sur une Peugeot 208 Supercar et en GT4 avec une Porsche Cayman ; et je me prépare donc à découvrir les TCR International Series au volant d’une Opel Astra. »

Grégoire mesure parfaitement l’ampleur du défi : « Même si je pourrai m’appuyer sur l’expérience engrangée durant mes deux campagnes en WTCC, je devrai retrouver les réflexes qu’impose le pilotage d’une traction, très différent de celui d’une 4X4 de rallycross ou d’une GT4. C’est la raison pour laquelle je ne me fixe aucun objectif précis pour le meeting au Salzburgring. Je l’aborderai avec l’envie de prendre mes marques au volant de l’Opel et de faire mieux connaissance avec le team DG Sport Compétition. En visionnant les images des dernières courses de TCR International Series, j’ai constaté que les places y sont manifestement très chères et les explications souvent ’’musclées’’. Cela ne m’effraie pas car mes participations en WTCC m’ont appris comment me faire respecter. En tout cas, il me tarde d’entamer ce nouveau chapitre de ma carrière tant je suis persuadé que le TCR n’est qu’au tout début de son essor. »

L’arrivée de Grégoire Demoustier rappelle d’excellents souvenirs chez DG Sport Compétition, comme le souligne son directeur Christian Jupsin : « Nous avons déjà accueilli un pilote français, Quentin Gilbert, et nous n’avons eu qu’à nous en féliciter puisque cette collaboration a débouché sur un double titre mondial – JWRC et WRC3 – qui a largement contribué à la renommée de notre équipe. Certes, il s’agissait de rallye où nous bénéficions d’une plus grande expérience qu’en circuit. Mais le parallèle reste valable tant l’ensemble du team affiche une motivation sans failles. Avec l’appui d’Opel Motorsport et de Kissling, nous voulons imposer l’Astra TCR au plus haut niveau ! Lors des courses précédentes, Mato Homola et Pierre-Yves Corthals – dont je tiens à souligner le rôle majeur dans le développement de l’auto – ont fréquemment joué les premiers rôles. Il a parfois manqué un petit rien ou un brin de chance pour que la victoire couronne leurs prestations. Je suis prêt à parier qu’avec Mato et Grégoire, DG Sport Compétition va très bientôt cueillir ses premiers lauriers en TCR International Series. »

categorie: 
race